L'association Fiba

Le mot du président

Avant le Fiba, il n’existait pas de manifestation centrée sur la bière artisanale : Sainte-Marie-Cappel innovait le dimanche 27 Septembre 1998 avec son premier Festival.

La bière fait partie du patrimoine de la Flandre. Il y avait au début du siècle près de 3 000 petites brasseries dans le Nord-Pas-de-Calais, dont deux à Sainte-Marie-Cappel. La presque totalité de ces brasseries ont disparu. Certaines entreprises se sont regroupées et se sont développées, d’autres ont choisi de fabriquer des bières traditionnelles. Enfin, de petites brasseries se créent et ce mouvement d’émergence de brasseries artisanales se poursuit.

Les houblonnières font partie du paysage de la Flandre. La bière est une passion pour des « brasseurs amateurs » qui brassent chez eux, pour une consommation strictement privée. Des objets se rapportant aux brasseries d’autrefois se collectionnent.

L’Association des Amis de la Bière rassemble plusieurs centaines d’adhérents dans le Nord-Pas-de-Calais.

Il y a, on le voit, un mouvement fort et un intérêt grandissant en faveur des bières artisanales. Au fil des années, le Fiba s’est imposé comme une des premières manifestations brassicoles en France.

Cette manifestation peut exister à Sainte-Marie-Cappel grâce à toute la mobilisation autour du festival d'un ensemble de bénévoles qui consacrent des journées à l’organisation, au montage des stands, à la vente des verres dégustation qu’il a fallu préparer, à la cuisson et au service des fameuses frites du Fiba... et à toute la logistique d’une telle manifestation (concerts, expositions, parkings….).
Il y a aussi toute leur implication dans la diffusion des affiches et des programmes du Festival. Ce bénévolat permet d’équilibrer le budget de la manifestation, avec une subvention du Conseil Général du Nord et de la Commune de Sainte-Marie-Cappel.

Cette volonté locale de réussir une belle fête est la première condition d'un succès, qui s'harmonise avec le partenariat des Amis de la Bière et des artisans brasseurs.

L’Association des Amis de la Bière participe très activement au Festival en organisant un concours de bières d’amateurs et en informant un public intéressé.

Les artisans brasseurs présents lors du festival, passionnés et patients dans leurs explications, font goûter leurs bières et conseillent les acheteurs.

Sans eux, le F.I.B.A. n’existerait pas.

Le Fiba toujours recommencé…

Année après année, le Fiba n’est ni tout à fait pareil, ni tout à fait différent. Le concept initial ne varie pas, la structure du Festival est toujours la même, mais interviennent des améliorations, des modifications, des innovations et des opportunités qu’il faut savoir saisir.

Le panel de brasseries présentes se modifie chaque année, comme le programme des animations, des expositions, des concerts……
Et puis, les « fondamentaux » du Fiba se sont imposés : la démonstration de brassage de Guido Igodt, l’atelier d’écriture d’Olivier Canivez, les frites du Fiba, les produits du houblon... et d’autres à découvrir...

Et l’ambiance unique, conviviale et chaleureuse, authentique et magique, débonnaire, brueghelienne, populaire d’une belle fête flamande dans le cadre d’un beau village de Flandre...

Informations supplémentaires